J’ai péché en Corse….

Lors d’un séjour de 15 jours sur l’île de Beauté, j’en ai profité pour visiter la Corse halieutiquement. Mon but était de capturer en mer un barracuda et en rivière une truite de souche microstigma. Je vais vous faire découvrir, à l’aide de ma petite expérience, cette chouette région et ses nombreuses possibilités pour tremper sa ligne.

Pêche sur l'Osu

Pêche en mer

J’ai eu l’occasion de pêcher deux endroits : les alentours de Bastia et de Porto-Vecchio. Bastia semble très riche en poissons marins et en carnassiers qui plus est. Le nombre de pêcheurs visibles est un bon indicateur. J’ai péché 2 fois 1h30 là-bas. Lors de la première session je manquerai seulement une paire de touches mais j’aurais l’occasion d’apercevoir plusieurs bars et barracudas. Les barracudas étaient de petits à moyens spécimens, je dirais du juvénile à 70cm.  Ils se sont montrés très timides et peu agressifs. Je pense en manquer un mais ce n’est qu’une supposition. La seconde session a été plus prolifique. Je capturerai des petits loups et grandes vives. J’ai pu compter pas mal de touches en pêchant avec des leurres souples couleurs naturelles de 3’’ mais c’est au jerkbait minnow que je ferai les loups.

 

Bastia Viieux port

A Porto-Vecchio je ne verrais aucun carnassier et seuls quelques sparidés viendront observer mes poissons nageurs, allez savoir pourquoi. J’ai par contre aperçu des pêcheurs locaux au leurre de nuit ; mais le temps ne m’a pas permis d’essayer.

Pêche en rivière

Ou devrais-je dire en fleuve car nombres de cours d’eau se jettent dans la mer Tyrrhénienne après quelques dizaines de kilomètres. Tout d’abord, notez que la carte interfédérale suffit à pêcher en Corse (mis à part zone privée si vous en trouvez).

J’ai d’abord fait une micro session sur la Tavignano, superbe rivière, large, présentant rapides, tombant, retour de jus, trous bien profond, vasques, une belle eau translucide…magnifique, vraiment ! Quelle déception pourtant niveau population. Je suis peut-être mal tombé mais je ne verrai qu’une seule (mais de belle taille : 45 cm) truite qui ne se piquera pas et que je ne reverrai plus. Je n’espérais pas un carton sur ce coup de poker mais j’ai été surpris de ne pas apercevoir plus de poissons.

 

Le Tavignano

 

Lors d’une randonné à la cascade de Piscia di Gallu j’aurais l’occasion de pêcher l’Osu. C’est par hasard que j’avais la canne dans le sac à dos et c’est ma copine qui m’indiquera les premières truites dans cette eau de roche. Le ruisseau était très bas, je ne me doutais même pas que la population pouvait être aussi riche dans ce petit cours d’eau. Je n’ai pas vraiment eu de chance, un long moment à trouver le bon leurre, puis des décroches en série ne m’ont pas permis de mettre un poisson au sec. J’ai par contre eu la chance de bien voir ces poissons et d’apercevoir de magnifiques microstigmas ! Que de beaux salmonidés !

La troisième fois ce fut sur l’Osu bien plus bas. La session la plus longue et au toc. Je prendrais de toute petites truites, des farios avec des robes sympas. Mais la clarté de l’eau rend l’approche vraiment très difficile, les seuls poissons capturables sans être repéré avant reste les poissons postés derrière des roches ou des coups bien précis.

Le séjour prévoyait deux jours de pêche en montagne dont un lac (Bastani) mais les orages en ont décidés autrement, vraiment dommage je m’en faisait une joie.

Barrage de l’Ospedale

Je ne savais pas trop quoi trouver là-dedans. Les infos que j’avais glanées était imprécises. Quelques truites au milieu des blancs ? Des poissons sur-densitaires ?

Finalement j’y ferai deux sessions, une pour découvrir et une pour confirmer. Il s’agit d’un lac que l’on pourrait classer en seconde catégorie : des carpes, du blanc et un nombre important de perchettes qui me distrairont, il faut bien l’admettre, et me feront croire à une truite de temps en temps. Je décrocherais un beau poisson qui semblait se défendre différemment d’une perche, était-ce la truite tant attendue ? Je ne le saurai jamais.

 

 

Pour conclure, une belle destination touristique à condition de respecter le pays et les locaux. Niveau pêche je n’ai pas pu exploiter au maximum toute les possibilités. Certainement par manque d’infos et manque de temps. J’espère que ces quelques lignes vous permettront de dégrossir le sujet si vous souhaitez vous y rendre.

GD Star Rating
loading...
J'ai péché en Corse...., 5.0 out of 5 based on 1 rating
Chargement...
Aller à la barre d’outils