Les leurres souples pour la pêche des carnassiers

Cet article traite des généralités sur les leurres souples utilisés pour la pêche des carnassiers, que ce soit brochet, sandre ou perche mais aussi pour la truite ou encore le chevesne pourvu que leur taille soit adaptée.

Leurre souple pour la pêche des Carnassiers

Leurre souple pour la pêche des Carnassiers

Leurre souple, généralités

Les leurres souples sont fabriqués en matières plastique plus ou moins flexibles et résistantes. Les premiers modèles ayant vu le jour étaient fabriqués grâce à des couennes de porc teintées imitant des lançons et étaient utilisés pour la pêche du bar. Aujourd’hui, on ne trouve quasiment que des modèles totalement fabriqués en polymères. Les leurres souples imitent plus ou moins fidèlement les proies des poissons carnassiers de nos eaux, certains étant destinés à un fort mimétisme, d’autres à attiser la curiosité ou encore à agacer les prédateurs grâce, en plus de leur aspect visuel, à des signaux olfactifs, vibratoires et même sonore. Concernant la couleur, tout est possible et imaginable.

Les leurres souples peuvent être montés de différentes manières. La plus classique est sur une tête plombée. On peut aussi les utiliser sur des montages anti-accroche type texan, en tant trailer sur un jig ou spinnerbait ou encore en drop shot. Votre montage sera ensuite plombé ou non (weightless). Le poids de la plombée couplé à la densité et la forme du leurre souple détermineront sa vitesse d’immersion ainsi que sa propension à rester plus ou moins proche du fond lors des animations.

Les différents types de leurres souples, montages et animations

Les virgules

Les virgules sont certainement l’un des premiers leurres souples modernes. Pas vraiment imitatif, ils sont constitués d’un corps longiligne terminé par une queue en tire-bouchon qui s’anime lors du ramené. Leur monture idéale est une tête plombée.
Très utilisés au début de l’explosion de la pêche au leurre, les poissons s’y sont malheureusement éduqués. Pourtant certains modèles dérivés continuent d’être efficaces. Les classiques sont les « twists » de Mister Twister et les « Sandra » de Delalande. Berkley propose aujourd’hui des produits innovants.

Les shads

Certainement la gamme la plus employée aujourd’hui, et pour cause elle est aussi la plus polyvalente car la plus déclinée. Les shads sont très pisciformes et ils sont munis d’une caudale d’architecture et taille variables. Cette caudale crée de forte vibration qui ne laisse pas insensible les carnassiers. La matière et la forme du shad viennent ensuite lui donner un « rolling » (nage ondulatoire) et un mouvement de la caudale plus ou moins important. Ils peuvent être montés de toutes les manières.

Niveau animation, on peut pêcher en lancer ramener classique à toutes les profondeurs juste grâce au moulinet, en linéaire sur le fond ou encore en verticale… vous l’aurez compris ce sont des leurres à tout faire.
Il est difficile de donner des modèles de référence tant il y en a des bons. Pour ma part, j’affectionne beaucoup les One up Shad de Sawamura et les Keitech Easy Shinner. En petite taille les RockVibesShad de Reins font un malheur sur les perches.

Les vers ou worms

Comme leur nom l’indique ils imitent plus ou moins efficacement les vers de terre. Des déclinaisons s’éloignent souvent de l’imitatif pour amener certains artifices déclencheur de touches. L’attractant est très important pour ces leurres que les poissons prennent souvent le temps d’observer avant de s’en saisir, certainement car ils ne considèrent pas les vers comme des proies très mobiles.
On peut les monter sur tête plombée, mais c’est en texan qu’ils trouveront toute leur efficacité en péchant au cœur des obstacles, ou encore en montage drop shot. C’est ici que la technique du wacky rig vient trouver sa place et faire toute la différence sur des poissons éduqués. Choisissez efficacement la plombée selon les zones de pêche et la densité du worm.
LA référence est le SENKO de Gary Yamamoto. J’aime beaucoup aussi les Wave Worm pour leur couleur et leur attractant, mais difficile à trouver. Reins propose des produits originaux et Berkley de très bonnes imitations de vers canadiens.

Les jerkbaits souples ou finess

Généralement pisciformes, on peut simplifier leur description en disant qu’il s’agit de Shad sans caudale. Ils ont deux utilisations principales qui sont la pêche à la verticale et la pêche en texans peu plombés. Dans le premier cas, leur avantage est de créer très peu de vibrations et donc de ne pas faire fuir les poissons éduqués. De plus, leur corps ne créant pas de résistance dans l’eau, ils ne sont pas « emportés » par le courant ou les dérives et on peut utiliser des plombées plus faible que sur les Shads à taille identique. La seconde utilisation permet de simuler des poissonnets se déplaçant rapidement et aléatoirement en surface.
Pour la pêche à la verticale je vous propose les Ripple Minnow de Berkley ou encore les Easy Shinner en finess de Keitech.

Les écrevisses ou « craw »:

Leur nom ne laisse pas de place au doute, il s’agit d’imitations d’écrevisses en plastique ! Même si parfois on peut se poser la question aux vues de la forme de certaines. Jouant sur le mimétisme ou les vibrations engendrées par leurs pinces, ce sont des leurres particulièrement efficaces, surtout lors de la mue de ces crustacés. Utilisable avec tous montages ce sont les meilleurs trailers à jigs.
Mes favorites sont les AX craw de Reins, mais Yamamoto par exemple propose aussi de très bon modèle.

Les grenouilles – souris

Les poissons sont plus friands que ce que l’on croit de batraciens et rongeurs. De bonnes imitations ou des leurres sachant aiguiser leur curiosité donnent de très bon résultats. Pour les souris on trouve généralement des modèles creux imitatifs. Pour les grenouilles il y a ceux à monter, non flottant, aguichant grâce à leur pâtes claquant la surface lors du ramené ; les creuses nageant naturellement ou pas et des hybrides poissons nageurs.
A la grenouille, les résultats peuvent être fantastiques, et le mot est faible, lors de leur reproduction. Et quel bonheur d’admirer ces attaques surpuissantes en surface !
Pour les grenouilles au corps creux, deux types, deux références : la célèbre Basirinsky et sa nage si particulière et la Bully Wa de R2S. Pour celles à monter, sélectionnez celles avec des pattes bien souples.

Les créatures

Pas vraiment imitatives, souvent plus proches d’un Alien que d’une proie. On peut tout de même comparer certaines à de gros insectes ou crustacés. Ce sont des leurres surtout destinés à la pêche du black bass. Ces leurres sont à monter en texans la plupart du temps ou en tant que trailer.

Les tubes / octopus

Outre-manche, les tubes sont bien plus utilisés que chez nous, que ce soit pour pêcher le black bass en texan ou le doré sur tête plombée. Leur avantage est d’avoir un corps creux donc peu dense et coulant lentement.
Les octopus sont surtout utilisés pour les montages plomb palette ou pour amener du volume pour la pêche du silure.

GD Star Rating
loading...
Les leurres souples pour la pêche des carnassiers, 4.3 out of 5 based on 8 ratings

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Profile photo of Sebastien Sebastien, il y a 1 an et 8 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Chargement...
Aller à la barre d’outils