Pêche au lancer : diamètre de corps de ligne et bas de ligne selon le poisson

Au travers d’un précédent article, nous avons essayé de vous décrire au mieux les différentes possibilités qui s’offrent au pêcheur moderne lors du choix du matériau de son corps de ligne. Ici je vais vous présenter les généralités quant au choix du diamètre de ce fil et comment sélectionner le bas de ligne qui le suivra.

Généralités

Tout d’abord je voudrais attirer votre attention sur les différentes informations à votre disposition sur les bobines de fil. Nous trouverons généralement : une longueur, une masse et un diamètre. A cela il peut s’ajouter une couleur et malheureusement toujours un prix.

A quoi correspondent ces informations ?

La longueur tout d’abord. Rien de plus simple, il s’agit de la longueur de fil disponible dans la bobine.

La masse appelée « résistance » indique le poids que peut supporter la ligne sans rompre. Trop de gens font l’amalgame : résistance de 10kg = pour pêcher des poissons de 10Kg maximum. Ce n’est pas vrai.

Le diamètre représente…le diamètre ! Il est indiqué en centième de millimètre. Malheureusement des constructeurs ne jouent parfois pas le jeu et indiquent des diamètres inférieurs à la taille réelle de leur produit. Pour pallier à cela l’EFFTA (logo présent sur les bobines de fil) à fait signer une charte de qualité aux constructeurs le souhaitant, ce qui garantit normalement la véracité des tailles et résistances des produits.

Comment bien choisir son corps de ligne ?

Concernant le matériau, je vous laisse vous replonger dans mon article précédent : choisir le matériau du corps de ligne. J’évoquerai ici plutôt la question du diamètre selon les espèces piscicoles recherchées. On pourra ici associer nylon et fluorocarbonne au niveau des diamètres d’utilisation.

Pour les « petits poissons » type truites, perches et sandres dans les milieux peu ou pas encombrés, vous pouvez utiliser un corps de ligne assez fin qui retranscrira au mieux ce qui se passe au bout de votre fil et qui aussi avouons-le, accentuera vos sensations lors du combat. Une tresse en 6 à 8ème ou un nylon en 16 à 22ème seront adaptés.

Pour les poissons de tailles moyennes, truites en grandes rivières, grosses perches et gros sandres, une tresse en 8 à 12ème ou un nylon en 22 à 25ème feront l’affaire dans les milieux peu encombrés. Dans les milieux encombrés pour ces mêmes poissons mis à part la truite, utilisez une tresse de 12 à 15ème ou un nylon de 25 à 30ème.

Pour le Black Bass c’est un peu particulier. Il faut souvent les sortir de leur cache avec autorité et ne pas leur laisser le temps de se « tanker » dans les branches ou herbiers à proximité. Selon le lieu, une tresse de 12 à 18ème sera adaptée. Cette règle peut s’appliquer aux poissons précédents si le milieu l’exige, pour la perche en particulier.

Pour maître Esox, il faudra vous armer généralement d’un matériel plus solide même si avec les données ci-dessus vous pourrez vous en sortir dans la plupart des cas. Montez donc ici une tresse de  15 à 25ème ou un nylon de taille conséquente de 30 à 40ème. Ici aussi le milieu où vous irez rechercher ce prédateur confortera votre choix. Les Brochets aussi aiment à se cacher au plus profond des structures.

Enfin pour le silure une tresse très solide sera nécessaire. Prenez-la de 30 à 45ème si vous voulez pêcher en toute tranquillité.

Comment choisir un bas de ligne adapté ?

En gros vous aurez ici trois choix. Le premier et le plus simple est le nylon ; le second et le moins discret est le métal ; et enfin le troisième le plus polyvalent est le fluorocarbonne.

Le nylon sera utilisé lorsque vous n’aurez ni besoin de discrétion, ni besoin de résistance à la coupe. En fait vous l’utiliserez lorsque vous pêcherez en corps de ligne nylon et vous ne mettrez pas de BDL à proprement dire. Vous verrez donc ici les pêches dites de réaction type crankbait, cuiller ou encore spinnerbait.

Ce que j’appelle métal est la gamme rassemblant bas de ligne acier, crinelle et titane. Vous perdrez alors toute discrétion mais ce sont ceux qui vous permettront de subir le moins de coupe possible. Privilégiez les matériaux les plus souples pour les pêches au lancer qui ne brideront pas la nage de vos appâts.

Pour ma part toutefois, je suis partisan du fluorocarbonne. Existant de très faible à très gros diamètre, il vous permettra une discrétion la meilleure par rapport à ses concurrents. Utilisez des diamètres faibles pour les truites et perches (15 à 20ème) un peu plus important pour les milieux encombrés ou vous trouverez ces poissons ainsi que pour les black bass et sandres (23 à 30ème), augmentez encore dans les milieux délicats et enfin n’hésitez pas à utiliser de gros diamètres (>45ème et beaucoup plus) pour le brochet. Idem pour le silure. Ce matériau augmentera notablement la fréquence de vos touches et limitera le risque de coupes ou casses si le diamètre est choisi judicieusement.

Conclusion

Cet article vous aidera je l’espère à faire vos choix plus facilement dans l’avenir. La pratique et l’expérience vous permettront ensuite de corriger et de soigner vos montures. N’hésitez pas à prendre des matériaux de qualité, vous vous y retrouverez dans le temps même si ces derniers ont un prix. Parfois onéreux.

GD Star Rating
loading...
Pêche au lancer : diamètre de corps de ligne et bas de ligne selon le poisson , 4.0 out of 5 based on 9 ratings

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Profile photo of Sebastien Sebastien, il y a 4 ans et 2 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Chargement...
Aller à la barre d’outils