Pêche au brochet – la pêche au vif au bouchon flotteur – technique et montage

La pêche du brochet au vif est une technique très ancienne mais souvent extrêmement efficace qui a sût malgré tout se moderniser avec l’arrivée des nouvelles technologies.

montage brochet au flotteur

montage brochet au flotteur


La pêche au vif consiste à lancer « en souplesse » un montage équipé d’un vif, afin de faire évoluer celui-ci près d’un poste où l’on pense trouver un carnassier. Cette technique très commune dans notre pays peut être pratiquée dans presque tous les types de plan d’eau. Seules les rivières ayant un fort débit n’y sont pas propice.

Montage

L’hameçon, simple ou triple, est choisi de préférence dans de grande taille (1 à 5/0). Il est accroché à un bas de ligne d’environ 20cm capable de résister aux dents tranchantes du brochet.

Les matières couramment utilisées pour le bas de ligne sont l’acier, la crinelle ou le fluorocarbone (40/100). Ce sujet est traité dans l’article bas de ligne à brochet.

Un émerillon est placé entre le corps de ligne et le bas de ligne limitant le vrillage induit par l’activité du vif.

Un corps de ligne en nylon (25/100 à 30/100) ou tresse (20/100 à 25/100) suffit à la plupart des situations. Prévoyez un diamètre plus gros dans les eaux accueillant des spécimens records.

Le bouchon coulissant est arrêté par un stop float que l’on règle en fonction de la profondeur de pêche. Il sera choisi avec un grammage adapté à la taille du vif de 10 à 50g. Par exemple un bouchon de 25g conviendra à un gardon de 10cm.

Le montage est lesté par une olive correspondant au poids du bouchon.

Enfin le corps de ligne est complété par une perle amortisseur qui protège le nœud des contacts avec l’olive.

Action de pêche

L’action de pêche commence par une étape cruciale : le choix du poste. En effet, une fois le lancer effectué, le montage ne pêche que sur une zone restreinte. Il ne sera efficace que si le vif évolue dans la zone de chasse d’un brochet.

Lors du lancer, le bouchon coulisse contre l’olive. Cela a pour effet de limiter considérablement les emmêlages.

Le ferrage s’effectuera après une touche franche, lorsque le bouchon coule.
Contrairement aux idées reçues il n’est pas utile d’attendre très longtemps pour ferrer, un ferrage presque à la touche permet de relâcher vos prises dans de bonnes conditions et d’éviter d’abimer inutilement les plus petits brochets très fragiles.

Matériel

Canne: Elle mesure en général entre 3m50 et 5m pour une puissance de 40 à 150g, afin de pouvoir projeter aisément votre ligne alourdit par le poids du vif. Il existe un large choix parmi les modèles mono-brin, multi-brin ou télescopiques.

Moulinet: De taille moyenne (3000 à 5000), il doit en priorité être solide pour faire face à des poissons de belle taille et résister aux lancers de la ligne pesante. C’est l’élément le plus important, il ne faut pas lésiner sur sa qualité.

GD Star Rating
loading...
Pêche au brochet - la pêche au vif au bouchon flotteur - technique et montage, 4.0 out of 5 based on 4 ratings

4 thoughts on “Pêche au brochet – la pêche au vif au bouchon flotteur – technique et montage

  1. Anonyme dit :

    tres beau montage bravo

  2. le ti dit :

    compris pour le montage mais dernierement un beau bec ma coupe un bas de ligne acier
    la crinelle serait elle meilleure

    1. Avatar de Jean-Loup Jean-Loup dit :

      bonjour le ti!
      Il existe plusieurs sortes de bas de ligne en acier et toutes n’ont pas la même résistance face aux dents acérées des brochets. Pour plus de précisions je t’invite à lire cette page…
      http://www.peche-mag.fr/techniques-et-montages/peche-au-brochet-bas-de-ligne-a-brochet-724
      Bonne continuation!!!

  3. kirikou dit :

    Vraiment un très bon montage qui permet de faire de belles prises perches comme brochets.

Laisser un commentaire