Pêche au silure – technique et montage flotteur coulissant

Il s’agit d’une technique de pêche du silure dite semi active qui nécessite peu de moyen. Elle est facile à mettre en œuvre et se révèle très efficace.

montage silure au flotteur

montage silure au flotteur


Le montage avec flotteur coulissant est aisé à réaliser et nécessite un matériel simple. C’est une méthode qui permet un réglage rapide du fond, facilitant l’exploration des différentes couches d’eau occupées par les silures. Très polyvalent, il est performant en toute saison et dans presque toutes les situations :

  • du bord,
  • en bateau,
  • que les courants soit forts ou faibles,
  • sur poste ou en dérive.

Montage

Sur le bas de ligne (de 50cm environ) on trouve deux hameçons, l’un simple, pour tenir le vif par le dos, et un second, triple, que l’on peut aussi bien locher sur la queue du vif que laissé libre sous son ventre.

Les deux hameçons sont reliés l’un à l’autre par un “nœud sans nœud” identique à celui utilisé pour la pêche de la carpe. Une astuce consiste à mettre une olive entre l’hameçon simple et le triple afin d’empêcher le vif de remonter et d’emmêler le bas de ligne.

Le bas de ligne est relié au corps de ligne par un émerillon solide.

Au dessus de l’émerillon on intercale une perle amortisseur qui protège le nœud des contacts avec  les olives qui viennent lester le montage. Le poids des olives doit être légèrement inférieur à la capacité du bouchon, afin que le vif ne puisse pas faire couler le flotteur de façon abusive.

Au dessus du bouchon on trouve un stop float qui sert à régler la profondeur d’action du vif.

La taille du flotteur coulissant doit être adapté à la taille du vif, un vif de 500g nécessitera l’emploi d’un bouchon de 200g environ.

Action de pêche

La pêche en dérive a l’avantage de couvrir une vaste zone. Le principe consiste à lancer le montage en amont et à le laisser dériver dans le courant au grès des mouvements du vif. Cela implique de relancer la ligne régulièrement.

L’attaque d’un silure est toujours franche et violente, il est bon de desserrer un peu le frein du moulinet pour ne pas retrouver sa canne au fond de l’eau.

Pour la pêche du bord, la principale difficulté consiste à lancer un montage déjà lourd auquel vient se rajouter un vif de 500g à 1kg. Cela doit être effectué en souplesse et avec du matériel adapté, depuis un poste qui permet une dérive suffisante.

Si on connait la profondeur du lieu de pêche, il est conseillé de pêcher à environ 1,50m du fond, afin d’éviter au vif de se cacher, ou de se prendre dans un obstacle. Pour ma part j’anime souvent le vif par de petits coups de scion de temps à autre. Cela à pour effet de lui redonner un peu de vie et de se faire repérer plus facilement par les silures.

L’ajout de l’hameçon triple, autorise un ferrage immédiat avec un maximum de réussite.

GD Star Rating
loading...
Pêche au silure - technique et montage flotteur coulissant, 4.2 out of 5 based on 5 ratings

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par Avatar de Sebastien Sebastien, il y a 1 an et 11 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.